Mes horaires

Lun. - ven. de 8h30 à 20h
Sam. de 9h à 13h

Mes réseaux

Prendre rendez-vous

Se rendre sur Doctolib

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Comment reprendre sa vie en main ? par Erwan Bizien Sophrologue à Paris 15 et Tours

Comment reprendre sa vie en main ? par Erwan Bizien Sophrologue à Paris 15 et Tours

Le 01 mars 2020
Comment reprendre sa vie en main ? par Erwan Bizien Sophrologue à Paris 15 et Tours

Erwan Bizien est thérapeute holistique (Sophrologue RNCP) à Paris 15e et Tours, à proximité de l’hôpital Necker, et accompagne, de l'enfant à l'adulte, les personnes qui sont en difficulté dans leur vie, à reprendre leur vie en main, en les aidant à transformer leurs croyances limitantes par des outils de thérapie brève.

Qu'est ce que les croyances ?

Nous percevons le monde (notre réalité), au travers de filtres. Ces filtres sont les croyances que nous avons adopté et/ou qui ont été "programmées" dans notre esprit, essentiellement depuis notre conception, jusqu'à environ 7 ans, mais aussi après dans une moindre mesure.

Les croyances sont ces petites voix dans nos têtes, qui nous font croire que, nous sommes ou ne sommes pas capable, de faire certaines choses, que quelque chose est dur à réaliser ou pas… Ces croyances sont binaires : soit dynamisante, soit limitantes ! (je suis capable/je suis incapable ; j’aime/je déteste ; je veux vivre/je veux mourir ; c’est facile/c’est difficile…)

En bref, que vous adhériez à l’une ou l’autre, vous avez raison, et cela vous appartient comme l’ont déjà expliqué quelques grands hommes :

Napoleon Hill (auteur du best-seller Pensez et devenez riche) : «Il n’y a pas de limites à l’esprit, hormis celles que nous nous imposons.»

Henry Ford : “Que vous pensiez être capable ou ne pas être capable, dans les deux cas, vous avez raison.”

Une fois adulte, nous réalisons et manifestons nos vies à travers de nos croyances.

Comment avons-nous programmé nos croyances ?

Dans "Introduction à l'EEG et au Neurofeedback" de Rima Laibow, on apprend qu'entre 0 et 7 ans, le cerveau de l'enfant fonctionne principalement, sur des fréquences basses (delta et thêta - 0.5 à 8 Hz) qui le rende, plus influençable et programmable.

Ceci explique pourquoi la répétition des injonctions : (éducation) parentale, scolaire, publicitaire, religieuse... façonnent les croyances de l'enfant, et du futur adulte et donc sa vision de lui-même, et de ses rapports au monde (travail, famille, amis, argent...).

Mais alors, une fois adulte, il serait donc plus difficile de changer nos croyances, car notre cerveau, serait moins influençable, de part son activité cérébrale plus élevée.
C'est vrai ! MAIS, nous disposons d'un formidable organisme, et de la capacité du corps à s'adapter, à se transformer sans cesse. Au niveau du cerveau, c'est ce que l'on appelle la plasticité cérébrale (neuroplasticité).

Par exemple, la mise en état de conscience modifié, ou la répétition, permettent de (re)programmer notre esprit, à l'aide de différents outils plus ou moins récents tels que PSYCH-K ®, la sophrologie, l'hypnose, la méditation, l'écriture, le sport, l'art, les thérapies... et nous permettent de transformer nos perceptions.

En 1969, Herbert Krugman a réalisé des recherches sur la télévision et ses effets sur le cerveau. Il a constaté qu'à partir d'une minute d'exposition au scintillement de l’écran, cela modifiait la fréquence cérébrale, la faisant passer d'un état bêta (Hautes fréquences associées à l'activité mentale, la pensée logique), à un état alpha (fréquences plus basses entre 8 et 12 Hz, comme en méditation, hypnose ou relaxation).

Alors voici une BONNE NOUVELLE !! Si on s’est programmé une fois, on peut aussi se reprogrammer pour reprendre sa vie en main !!

Les 4 manières de vivre les croyances !

Les binômes de croyances peuvent s’activer de quatre manières différentes. Pour mieux appréhender leurs impacts, je vous propose d’imaginer que vous êtes au volant d'une voiture. Elle peut accélérer, freiner grâce aux pédales, changer de direction grâce au volant, ce qui équivaut à activer ou non des croyances.

Première situation (idéale pour progresser avec énergie dans la vie) :
La croyance positive est activée (accélérateur enclenché, pied au plancher) ET la croyance limitante est désactivée (frein à main baissé) !
Résultat : Votre voiture progresse de façon dynamique et enthousiaste, vous atteignez vos objectifs sans contrainte. Votre but est atteint facilement et de manière fluide, et vous êtes plein d'énergie.

Deuxième situation  (le moteur chauffe !) :
Le binôme de croyances positive et limitante est actif. Vous avez le pied sur l’accélérateur, MAIS le frein à main est levé !
Résultat : Vous êtes tiraillé en permanence entre deux options. Votre discours est ponctué par des « Oui,… Mais… », et de l’incompréhension, car vos efforts ne donnent pas les résultats escomptés, et vous vous sentez fatigué et frustré.
A force de surchauffer votre moteur, vous vous épuisez… et cela peut vous mener au Burn-Out ou au suicide ! Arrive un moment, ou malheureusement la mécanique lâche si vous n'écoutez pas les signaux d'alarme.

Troisième situation (Évitement / Inhibition / Procrastination) :
Dans cette situation, la croyance positive est désactivée ET la limitante est enclenchée. Vous avez le pied sur le frein de la croyance positive et le pied sur l’accélérateur de la limitante ! En bref, vous "avancez" à reculons…
Résultat : Pour ne pas être confronté à l’échec ou à une situation qui vous stress, vous reportez à plus tard et évitez les gens, les sujets… et restez bloqués… Cela peut ressembler à une voiture lancée sur l’autoroute dans la direction « Ranger mon bureau », et dès qu’une sortie apparait, vous la prenez et déviez de votre trajectoire, pour arriver à « Consulter mon téléphone ». Cela génère également de la frustration...

Quatrième situation (Etre à la dérive, et ne rien maitriser) :
Les deux croyances sont désactivées en même temps. Vous pouvez  imaginer votre voiture sur une plaque de verglas, elle dérive en fonction de la vitesse et du décor sans aucun contrôle ! Vous avez de fortes chances de vous prendre des chocs sans pouvoir les éviter.
Résultat : Vous vous laissez porter par le courant. Vous subissez votre environnement avec l’impression que, seule la chance vous permettra de vous en sortir.

Reprendre sa vie en main !

Si vous avez l’impression de vivre dans une des situations 2, 3 ou 4, que ce soit dans votre vie en générale, ou dans un domaine spécifique (par exemple le professionnel), sachez qu’il est possible de "prendre sa vie en main" et transformer rapidement votre perception de vous-même et du monde, à l’aide de différents outils, tels que PSYCH-K ®, la Sophrologie, l’Analyse Transactionnelle

Pour cela, prenez RDV avec Erwan Bizien, par téléphone au 01.88.24.54.84, qui répondra personnellement à votre appel, ou directement sur son agenda DOCTOLIB.

Autrement, vous pouvez lui adresser vos questions via le formulaire de contact et suivre ses publications sur Facebook, Youtube et Linkedin.

Photo by Jorgen Hendriksen on Unsplash