Mes horaires

Lun. - ven. de 8h30 à 20h
Sam. de 9h à 13h

Mes réseaux

Prendre rendez-vous

Se rendre sur Doctolib


Prendre RDV

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Délinquance 2020 : Augmentation des violences sexuelles et intrafamiliales

Délinquance 2020 : Augmentation des violences sexuelles et intrafamiliales

Le 01 février 2021
Délinquance 2020 : Augmentation des violences sexuelles et intrafamiliales

Erwan Bizien est thérapeute holistique et Sophrologue RNCP à Paris et Tours. Il accompagne de plus en plus de personnes ayant subi des violences sexuelles ou intrafamiliales (femmes ou hommes battus, inceste et viol, victime de pervers narcissique, harcèlement...)

Nouvelle progression des violences intrafamiliales en 2020 (+9%) !

La publication des chiffres du Service statistique ministériel de la sécurité intérieur (SSMSI) rend à nouveau compte d'une recrudescence des violences intrafamiliales, et ce suite aux deux confinements qui ont favorisé la promiscuité et l'isolement.

Parmi ces violences, on peut y inclure les mauvais traitements, atteintes à l'intégrité physique ou à la dignité, des chantages et abus divers réalisés à l'encontre de mineurs ou majeurs au sein de la structure familiale, par des personnes présentes ou non dans le ménage.

Ces violences restent encore trop peu connues des services de police faute d'être signalés.

Que faire si vous êtes victime de violences sexuelles ou intrafamiliales ?

1. Contactez un centre d'aide ou une association pour vous faire accompagner dans vos démarches

2. Si possible, contactez les services de Police proche de votre domicile

3. Faites vous accompagner par un professionnel, pour vous libérer des stress et/ou traumatismes vécus.

Agressions sexuelles: de quoi parle-t-on ?

Article 222-22 du Code Pénal: "Toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise est une agression sexuelle"

Que vous soyez une fille ou un garçon, vous êtes seul propriétaire de votre corps, aucune autre personne n'a le droit sans votre accord (consentement) d'y faire incursion, il est important de le respecter et de le faire respecter.

Voici différentes formes que peuvent prendre les agressions sexuelles :

- Si l'on vous impose le visionnage d'une scène ou si l'on vous expose à un comportement à caractère sexuel (comme le visionnage d'images ou films à caractère pornographique ; de l'exhibitionnisme...)
- Toucher ou utiliser le corps d'une autre personne sans son autorisation (consentement) (=> Être touché, frotté...)
- Imposer un rapport sexuel (viol, fellation...) sous couvert de chantage, de menace ou par la force

Toutes ces pratiques sont des crimes ou des délits et sont punissables par la loi en référence avec le code pénal.

Qu'est-ce qui amplifie le traumatisme ? LE SILENCE !

Le fait de ne pas être entendu et considéré par la personne à laquelle on en parle ou qui connait les faits (souvent un proche).

J'ai pu constater a de nombreuses reprises, en écoutant mes clients, que lorsque la mère ou le père de la victime d'abus sexuel dans la famille savait, mais n'avait rien fait (minimisation des faits, pas de dépôt de plainte, continue à envoyer l'enfant chez la personne par ex...), l'injustice et la blessure vécue était encore plus forte.

Pour la victime, c'est une nouvelle blessure : celle de ne pas avoir été entendue, protégée, considéré...

Le silence et le secret ne profitent qu’à l’agresseur. Dans 75% des cas, l’agresseur est connu de la victime. Pourtant, lorsque c’est un copain ou un membre de la famille, la gravité de l’agression a tendance à être minimisée. 

Toute personne ayant connaissance d’agressions sexuelles infligées à un mineur de quinze ans ou à une personne fragilisée a l’obligation de le signaler.

Que vous soyez parents, oncles et tantes, amis... Vous ne savez pas quoi faire, vous vous sentez démunis face à ce que vous entendez. Signalez la situation à la police ou aux services sociaux (assistance sociale...). Il est primordial de libérer la parole et permettre à la personne victime de se libérer de cette emprise. La parole libère !

Les besoin des personnes ayant été victimes de violences sexuelles ou intrafamiliales :

Voici une petite liste des besoins récurrent énoncés par mes clients:

- écoute et bienveillance

- restructurer l'estime de soi

- reprendre confiance en moi

- stopper la spirale d'auto-mutilation (boulimie, anorexie, scarification, dégout du corps...)

- faire la paix avec soi-même, son corps et les personnes qui ont blessé (agresseur, proches qui n'ont pas écouté, pas aidé...)

- faire le deuil d'une vie perdue

- guérir des blessures physiques, et psychologiques, des traumatismes...

- être et se sentir en SECURITE

Quel accompagnement propose Erwan Bizien ?

Depuis 3 ans maintenant je suis régulièrement sollicité par des personnes qui ont été victimes d'agressions sexuelles (inceste, viols, abus...).

Compte tenu de cette augmentation de demandes, j'ai continué et je continue à me former pour proposer des outils, techniques qui permettent à ces personnes de cicatriser, transformer, rapidement leurs blessures et être en paix avec elles mêmes et les autres.

Je travaille également en réseau avec d'autres praticiens de santé et thérapeutes qui ont des approches complémentaires, afin de permettre à la personne de sortir rapidement de sa spirale.

Pour ma part j'utilise différentes approches et outils tels que :

- la Sophrologie pour accompagner la gestion du stress, se reconnecter à ses ressources et capacités pour dépasser une difficulté...

- PSYCH-K ® pour libérer les stress et accélérer les changements de perception, en reprogrammant le cerveau par "l'état de cerveau unifié". Cette technique permet de transformer la perception d'un stress passé, présent ou futur en quelques instants, et de transformer des croyances dites limitantes (auto-sabotages : dévalorisation, victimisation, comportements et habitudes négatifs...) en croyances positives et soutenantes dans la vie. C'est un véritable accélérateur de thérapie et de développement personnel

- Les Fleurs de Bach pour soutenir sur le plan émotionnel

Vous avez été victime ou témoin de violences dans votre famille ?

Prenez RDV avec Erwan Bizien au 01 88 24 54 84 ou via son agenda en ligne.

Des question ? Contactez Erwan via le formulaire de contact

Pour rester informé des publications d'Erwan Bizien, abonnez-vous à sa NEWSLETTER.